C’est le grand jour, mon livre « Wwoofing, le guide pour des vacances solidaires, économiques et écologiques » est dans les bacs !! Je suis super émue, je vais aller me promener à la librairie Mollat pour le voir dans un rayon …  J’espère qu’il vous plaira ! S’il-vous-plait, n’hésitez pas à laissez un petit mot par ici quand vous l’avez lu et qu’il vous plait ;) Pensez aussi à commenter sur Amazon, beaucoup de clients achètent un livre quand il a de bons commentaires.

Je vais vous mettre une liste des libraries physiques qui le vendent, mais vous pouvez aussi le commander sur internet. Voici les sites qui le proposent :

Il est déjà en rupture de stock chez Amazon, incroyable !! Aussi fort que l’IPad 2 ! :o )

(C’est une copie d’écran et pas un trucage, promis ! )

rupture du livre chez amazon

7 Responses so far.

  1. Julie Margaret dit :

    Salut Nathalie !

    J’ai connu ton aventure et celle de Nicolas en lisant l’article « Savez-vous wwoofer » du magazine La Maison Ecologique (oct-nov 2010). Depuis j’ai parcouru votre site http://www.nature-construction.com qui est très intéressant ! Et j’ai acheté ton livre hier après avoir parcouru trois Fnac parisienne pour enfin le trouver !! Je n’en suis qu’au début et j’ai hâte de lire la suite pour en savoir plus ! Il est très bien écrit, clair, instructif et pratique ! Il donne de bons conseils pour wwoofer bien préparé !

    Je m’intéresse au wwoofing depuis plusieurs mois et je me suis rendue compte que j’en avais déjà fait en France du côté de Nantes en 2008 lors d’un chantier participatif pour la construction de deux maisons en paille. Je m’intéresse en effet beaucoup à l’écoconstruction et j’espère trouver des wwoof dans ce domaine au Canada ! (départ, seule, d’ici quelques semaines !)
    J’avais une question à ce sujet à te poser : à la page 10 de ton livre, tu parles du site internet de votre voyage. S’agit-il de nature-construction ou d’un autre ? Avez-vous facilement avec Nicolas trouvé des wwoof dans l’écoconstruction ?
    Je compte cotiser très bientôt pour le wwoof au Canada et j’espère que l’annuaire en recense !

    Je te souhaite beaucoup de bonheur et de réussite pour la suite de tes aventures et JE RECOMMANDE TRES TRES VIVEMENT CE LIVRE !!

    Julie

  2. Nathalie dit :

    Bonjour Julie !

    Merci beaucoup pour ton message qui me fait énormément plaisir !!!!

    Waou, je suis désolée qu’il ai été si difficile de trouver le livre, je crois que les fnacs ne se sont pas rendues compte qu’il fallait en prendre un peu plus que 2 exemplaires, au moins au début ! Tout est parti super vite, sur internet et dans les magasins, grâce à vous qui en avez commandé, merci beaucoup !!! Ils sont en réapprovisionnement.

    Au Canada, tu trouveras sans difficulté des wwoofs pour faire de l’éco-construction. Surtout à cette période, c’est bientôt la fonte des neiges, si ce n’est déjà le cas dans certaines régions et les gens sont impatients de continuer ou commencer leur construction.

    Oui, le site dont je parle c’est nature-construction.com. Nous avons trouvé facilement dans l’éco-construction et les énergies renouvelables au Canada, mais parfois nous n’étions pas assez clairs avec les hôtes dans notre premier coup de téléphone : il faut bien préciser que c’est LA chose qui t’interesse et que le reste (jardinage, cuisine …) tu veux bien faire, mais tu veux SURTOUT faire de l’éco-construction. Ne vas pas chez les gens mitigés, il y a tellement d’hôtes au Canada et si tu n’es pas particulièrement exigente sur les destinations, tu trouveras sans problèmes.

    Je te conseille de commencer à regarder en Colombie Britannique. Nous étions du côté de Nelson quand nous avons vu plein de maisons en paille/terre ossature bois. Mais c’est une province très grande et magnifique où il y a sûrement des auto-constructeurs dans beaucoup d’autres endroits.

    Si tu pars dans quelques semaines et que tu veux commencer tout de suite ton wwoofing par des endroits interessants, il faut en revanche que tu commences immédiatement à chercher ;) Sur wwoof.ca, le site du wwoofing au Canada, tu peux prendre ton livret au format électronique, c’est beaucoup plus simple pour chercher les hôtes par mots clefs. Dans le livre, il y a tout un chapitre avec des conseils sur la recherche d’hôtes ;)

    Bon courage, profites bien et je compte sur toi pour nous tenir au courant, nous envoyer l’adresse de ton blog et m’écrire dans quelques wwoofs pour me raconter ton aventure !!!

    A très bientôt
    Nathalie

  3. Julie Margaret dit :

    Merci pour tes conseils Nathalie ! Tout comme ceux du livre, ils me sont très utiles !
    Je ne sais pas encore comment je vais organiser mon PVT (Programme Vacances Travail) d’un an au Canada. D’un côté j’aimerai passer l’été à Montréal qui semble être une ville très agréable à cette période et trouver un boulot dans le développement durable mais d’un autre côté, les wwoofing en écoconstruction se font aussi surement à ce moment de l’année et l’ouest m’attire beaucoup (parc national de banff…). En partant pour Montréal au mois de Mai, je peux peut être trouver du wwoofing en écoconstruction au Québec.
    Il me semble que dans ton livre, tu conseilles de prévoir un bon budget transport surtout si on réserve un peu à la dernière minute. Y a-t-il un site en particulier qui recense les différents transports publics ? Acheter une voiture en étant seule ne doit pas vraiment être rentable…
    Pour ce qui est du blog, je pense en créer un sur Blogger, je n’en ai encore jamais fait mais ça ne semble pas trop compliqué !
    A bientôt !
    Julie

  4. Nathalie dit :

    Salut Julie !

    Oui, au Canada, les transports sont chers et surtout TRES longs. Il est difficile de se rendre compte de l’immensité du pays tant que l’on est pas sur place, nous avons été pris au dépourvu pour notre part !

    Pour les transports en commun, le plus économique est le BUS. Il faut regarder les tarifs sur le site de « Greyhound » ou aller carrément au guichet dans une station de bus pour demander. Il y a des pass de plusieurs mois si je me souviens bien, qui sont intéréssants si tu te déplaces beaucoup, hors de prix si ce n’est que pour un trajet de temps en temps.

    Une voiture pour toi toute seule, non ce n’est pas interessant et surtout tu vas avoir des ennuis avec l’assurance et la plaque d’immatriculation, quand on reste dans une province ça va, mais quand on sillonne tout le pays, c’est tout de suite plus compliqué. Tu verras qu’il en est de même pour le téléphone : impossible d’acheter une puce avec des cartes de rechargement car les réseaux ne sont pas compatibles d’un bout à l’autre du pays. Nous avions renoncé à avoir un téléphone et cela nous a fait le plus grand bien ;)

    Sinon, tu peux faire du co-voiturage, ça marche le feu de Dieu au Canada. Va voir ur le site de Craigs List, j’ai mis le lien dans le livre, ils sont super il y a plein d’offres. Si tu voyages seule, va avec une autre fille ou alors prends bien le temps de discuter avec la personne avant. Il faut avoir confiance.

    Je pense qu’à toutes les saisons, mis à part en hiver sous 3 mètres de neige, tu pourras trouver du wwoofing. Mais mon conseil serait de commencer par apprécier Montréal et prendre tes marques à la Canadienne, avant de partir en wwoofing. Si j’étais à ta place, je ferais un peu de couch surfing en arrivant à Montréal, ça marche très bien et c’est vraiment chouette pour se familiariser avec la ville et se sentir tout de suite chez soi. je peux te donner le contact d’un de mes meilleurs amis à Montréal qui sera sûrement heureux de te montrer des lieux sympas, envoies-moi un mail en privé si ça t’interesse. Une fois un peu accoutumée à Montréal, peut-être auras-tu rencontré des gens pour t’accompagner faire du wwoofing ? Ou te parler d’une région en particulier ? Tu ne partiras pas à l’aveuglette, c’est peut-être mieux. Et surtout tu auras le temps de bien planifier tes déplacements, organiser tes wwoofs en fonction de l’endroit où tu te trouves.
    N’oublies pas de visiter Quebec ville, c’est magnifique !! Nous avons beaucoup aimé.

    Commencer par la Colombie Britannique est interessant si tu arrives à Vancouvers, mais en arrivant à Montréal, le mieux est de commencer à wwoofer en Nouvelle-Ecosse et/ou Quebec et dans les provinces de ce coin du pays. Tu peux ensuite aller doucement du côté gauche du pays, vers la BC et autre.

    Tiens nous au courant ;)

    Nathalie

  5. Philippe dit :

    Bonjour Nathalie,

    Je viens de commander votre livre que j’espère recevoir très vite afin de trouver une mine d’informations sur le wwoofing.
    Il y a une destination qui m’attire particulièrement : c’est la Nouvelle-Zélande. Les wwoofers en disent énormément de bien. J’ai découvert des blogs avec des photos magnifiques.
    Je souhaiterais partir en janvier ou février pendant 3 ou 4 semaines. Mon intention est de travailler dans une ferme.
    Si j’ai bien compris, il faut commander le livret sur le site du pays wwoofer afin d’avoir les adresses.
    Il faut aussi un visa, une assurance,…et justifier de ressources financières?
    Pensez-vous que j’aurais le temps de préparer un tel voyage pour un départ en janvier ou février?
    Pouvez-aussi me donner des informations utiles, sachant que je serai un wwoofer de 42 ans?

    Merci par avance,

    Philippe

    • Nathalie dit :

      Bonjour Philippe,

      La Nouvelle-Zélande est un très bon choix, c’est un de mes pays préféré et sûrement un des plus facile pour faire du wwoofing. En plus en cette saison, vous aurez un temps magnifique, si vous cherchez des conseils ou suggestions d’endroits à découvrir, n’hésitez pas à m’envoyer un e-mail et je vous donnerez des tuyaux.

      Vous pouvez tout à fait envisager de partir en Janvier Février, en Nouvelle-Zélande, on trouve des fermes où wwoofer très facilement, car il y a beaucoup d’offre. Vous serez peut-être tributaire de la disponibilité des familles, donc vous aurez moins de choix, mais je suis sûre à 100% de vous trouverez une famille pour vous accueillir. Il faut vite commander le livret en ligne et commencer à les contacter par mail, la plupart des gens répondent facilement. Il est probable que vous ayez plus de chance dans l’île du nord, car l’offre est plus nombreuse. Les voyageurs tendent à préférer l’île du sud, qui a une diversité de paysages plus impressionnante, il y a aussi beaucoup de wwoof, mais un peu moins quand même.

      Si vous partez moins de 3 mois, vous n’avez pas besoin de visa, vous aurez le visa touristique tamponné à l’entrée dans le pays, qui vous autorise 3 mois sur le territoire. Vous pouvez wwoofer avec un visa touristique, mais pas travailler (en wwoof, il n’y a pas d’échange d’argent, ce n’est pas du travail!).

      Il faut ABSOLUMENT une assurance quand on va à l’étranger. Si vous devez vous faire rapatrier pour une quelconque raison, cela va vous coûter une fortune. Cependant, en Nouvelle-Zélande, il y a une assurance accident gratuite, un peu comme notre sécu à nous. Par exemple, je me suis tordue la cheville, on m’a payé tout mes frais de santé. Mais il faut quand même une assurance. Contactez votre assurance en France, certaines couvrent pour de courtes périodes, voyez aussi avec votre banque, il y a des assurances sur les cartes bleues.

      Pas besoin de justifier de ressources financières, si vous avez un billet de retour, pas de problèmes.

      En revanche !! En Nouvelle-Zélande, la douane est extrêmement stricte sur l’importation de bactéries et organismes étrangers. Si vous prenez du matériel de camping, des chaussures de marche, il faut bien bien les nettoyer et les déclarer à la douane, sous peine d’une amende très forte si l’on vous contrôle.

      Pas la peine d’indiquer à la douane que vous allez faire du wwoofing. Ce n’est bien sûr pas interdit, mais les douaniers sont un peu circonspects sur la chose, alors comme vous ne faites rien de mal, n’en parlez pas, dites que vous allez visiter le pays !

      Vous aurez le temps de préparer ce voyage, mais peut-être pas l’opportunité d’un prix interessant pour votre billet ! Regardez sur internet les billets de dernière minute, mais j’ai un peu peur pour vous, car c’est la pleine saison en Janvier Février …

      Pas de problème pour vos 42 ans, c’est un super âge pour wwoofer, vous aurez plein d’atomes crochus avec les hôtes, vous rencontrerez plein de gens de votre age car il y a des wwoofers de tous les âges en Nouvelle-Zélande ! Les Néo-Zélandais sont super sympas, adorables et vous verrez par vous-même combien c’est beau ! Vous allez passer de supers vacances !!

      Pour le décalage horaire, comptez quelques jours pour vous en remettre, il y a 11 ou 12 heures …

      Bon voyage et tenez-moi au courant !!

      Nathalie JB

  6. facebook porno dit :

    ¡ Eh ahí, En tu propio consist of llevado out un ideal process. Lo haré digg totally within just y mi watch suggest toward mi pals. Soy confident será beneficiado a este net towards.


ATTENTION avant de poster un commentaire !
Consultez la Foire aux Questions pour voir si la réponse à votre question ne s'y trouve pas : http://wwoofguide.com/tag/faq-2/ Je ne suis pas l'associaiton Wwoof France, ce site est celui de mon livre "Wwoofing le guide".
Les annonces ne sont plus acceptées, si vous cherchez un endroit où faire du wwoofing ou que vous cherchez des wwoofers en FRANCE, vous devez vous rendre sur le site de l'association Wwoof France. Je suis désolée je ne peux plus accepter les annonces ici.
Si vous vous demandez COMMENT FAIRE DU WWOOFING en France ou ailleurs, j'ai écris un article sur le sujet ici : http://wwoofguide.com/a-propos-wwoofing/
Si vous avez une question, SVP regardez avant sur les articles du site si la réponse ne s'y trouve pas déjà. Regardez avant de poser votre question.
Je serai heureuse de vous aider et répondre à vos questions, mais je passe aussi beaucoup de temps à écrire les articles pour vous aider, donc lisez un peu le blog avant de poser une question, merci beaucoup !
Nathalie, auteur du blog