Construction d'un mur en briques de terre

Dans le livre « Wwoofing, le guide pour des vacances solidaires, écologiques et économiques », vous découvrirez un certain nombre de termes et d’expressions liées à l’écologie et aux modes de vie « alternatifs » desquels vous n’êtes peut-être pas familiers. C’est pour cette raison que j’ai créé un petit lexique, pour vous aider à vous familiariser avec ces notions et à en savoir plus grâce à un lien, si vous le souhaitez.

Ce lexique n’est pas exhaustif, n’hésitez pas à apporter votre gain de sel en commentaires !

Tout est classé par ordre alphabétique.

Agriculture bio-dynamique

Définition de Rudolf Steiner : « L’agriculture bio-dynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du “vivant” acquise par une vision qualitative/globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés “thérapeutiques”. »

++ Pour aller plus loin, le site de la maison de l’agriculture biodynamique

Auberge de jeunesse

Les auberges de jeunesse ont vocation à favoriser la découverte du monde et les échanges interculturels, notamment entre jeunes. Ce sont des hébergements temporaires qui mettent à disposition de deux à huit places selon les auberges, souvent un lit en chambre collective, mais aussi des chambres individuelles et doubles, équipées de sanitaires collectifs ou privés. Des espaces conviviaux sont prévus pour favoriser la rencontre entre voyageurs : la cuisine où les repas sont préparés par les voyageurs eux-mêmes, les salles communes avec jeux, bibliothèques permettant aux aubergistes d’échanger leurs bons plans et de préparer la suite de leur voyage.

++ Pour aller plus loin, rendez-vous sur le site international des auberges de jeunesse

Bateau-stop

Le bateau-stop est un moyen (très aléatoire) d’effectuer une traversée nautique à bord d’un voilier ou d’un cargo, sans payer de ticket mais en devenant équipier provisoire. Ce type d’exercice demande un minimum de pied marin (pour ne pas être malade à bord) ainsi que du courage et de l’énergie. Peu de voiliers prennent des équipiers non navigateurs, mais si vous avez de la chance, vous trouverez peut-être une famille ou un équipage en convoyage heureux de partager leurs quartiers avec vous, en échange d’un (gros) coup de main aux tâches ménagères et de manoeuvre. On vous demandera souvent de partager les frais de nourriture à bord et personne ne pourra vous garantir quand vous arriverez à bon port. En effet, les conditions métrologiques peuvent être défavorables et vous obliger à naviguer plus lentement que prévu. Le bateau-stop est une belle aventure, pour les voyageurs curieux et sans impératifs ! Pour trouver un bateau, rendez-vous sur les ports de pêche ou de plaisance, une carte marine à la main, votre baluchon prêt et un grand sourire aux lèvres. Vous pouvez aussi consulter les petites annonces, mais faites TRES attentions aux traversées réputées pour être sur la route des dealers en tout genre. Les offres trop alléchantes où l’on vous propose même de l’argent sont souvent louches (nous en avons vu quelques-unes en Nouvelle-Zélande).

++ Pour plus de renseignements et de bons conseils, un lien sur le site de Voile et Voiliers

Charbon végétal activé

Le charbon végétal est traditionnellement utilisé pour le bien-être du système digestif. Il reste dans le tube digestif où il est parfaitement toléré, il a la capacité d’absorber, c’est-à-dire de fixer sur sa surface diverses substances telles que les bactéries, les toxines et les gaz. Il est très utilisé en prévention de troubles gastriques, contre les diarrhées, constipations et autres désordres intestinaux. Il se conserve bien et se présente sous la forme de gélules, comprimés ou poudres. Ce n’est pas un médicament, mais un complément alimentaire qui a peu de contre-indications mis à part qu’il annihile l’action des médicaments : il faut donc le prendre plusieurs heures après toute prise médicamenteuse.

++ Plus d’informations sur les compléments alimentaires naturels sur cette page

Centrales hydro-électriques

Une centrale hydro-électrique transforme l’énergie sauvage d’une chute d’eau en énergie mécanique grâce à une turbine, puis en énergie électrique grâce à un générateur.

++ Pour un complément d’informations, visitez cette page

Commerce équitable

Le commerce équitable consiste à travailler en priorité avec des groupes de petits producteurs défavorisés dans les pays du Sud, à construire avec eux des relations commerciales justes et solidaires. Cet accompagnement a deux objectifs principaux : garantir des conditions de travail et de rémunération décentes pour les travailleurs et favoriser le développement des centres de production de manière autonome et durable. Quant aux consommateurs, le commerce équitable leur donne l’opportunité d’effectuer des achats de qualité, fondés, et de choisir un mode de consommation en phase avec leurs valeurs.

++ Plus d’informations sur le site d’Alter Eco

Compost et lombri-composteurs

Le compost est un bac dans lequel s’accumulent les déchets organiques, intercalés ou non avec des couches de matériaux pour accélérer la décomposition des matières. Il existe plusieurs formes, utilisations ou styles de compost. Certains montent à des températures très élevées et agissent en un temps record. Les lombri-composteurs sont de grands bacs remplis de lombrics et autres insectes et bactéries favorisant la décomposition. Le compost est utilisable au bout de quelques mois ou quelques années pour la fertilisation des plantes en pot ou du jardin. La matière obtenue est d’excellente qualité et très écologique puisqu’elle est issue du recyclage de déchets.

++ Pour plus d’information sur le compost, consulter cette adresse

++ Pour des informations sur le lombricompostage spécifiquement, consulter cette adresse-ci

Construction en bottes de pailles

La construction de maisons en bottes de paille est facile, économique et écologique. Le plus souvent, les maisons se composent d’une ossature en bois, dans laquelle on insère les ballots de paille fortement compressés pour dresser les murs. On recouvre ensuite les ballots de plusieurs couches d’enduits, puis d’un enduit de finition ou d’une peinture. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la paille est naturellement ignifugée par la compression, qui ne laisse que très peu d’air.

++ La construction en paille est en plein essor : pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des « Compaillons »

Construction en sacs de terre ou de sable

La construction en sacs de terre s’est d’abord avérée très utile pendant… les guerres ! Des remparts de sacs ainsi remplis servaient à protéger les tireurs. Par la suite, la technique s’est développée pour construire rapidement et de manière qualitative des maisons dans les pays défavorisés d’Afrique. De nos jours, de nouveaux constructeurs optent pour cette technique. Adaptée à nos latitudes grâce à l’ajout de fibres dans la terre (pour favoriser l’isolation), elle permet l’édification de superbes maisons très élaborées. Avec un enduit de recouvrement, qui pourrait faire la différence ?

++ Pour aller plus loin, des liens, des images et des exemples

Couch surfing

Le Couch surfing est une méthode de voyage qui pourrait s’apparenter au wwoofing à deux exceptions près : on ne travaille pas et on ne peut pas rester plus de quelques nuit chez les gens. Le couch surfing (« surfer sur les canapés ») se pratique plutôt en ville. Il suffit de s’inscrire sur le site officiel, d’enregistrer son profil détaillé (important pour inspirer confiance et être reçu) et de faire une recherche de personnes prêtes à vous recevoir sur leur canapé (ou dans leur chambre d’ami), le temps d’une nuit, maximum trois. En général, la nourriture est à la charge des couch surfers. Les citadins sympas vous offriront un repas en échange d’une bouteille de vin ou d’un petit cadeau de bienvenue. Le petit déjeuner peut éventuellement être inclus. L’intérêt du couch surfing, outre qu’il économise une nuit d’hôtel, est de permettre à des personnes de vivre dans une ville comme si elles rendaient visite à un ami. En effet, les couch surfers sont souvent invités à partager une soirée, boire un verre et pourquoi pas faire une petite visite des alentours le week-end. Un moyen très convivial de voyager, mais aussi d’animer son quotidien quand on a un canapé confortable ou une chambre en trop. Ceux qui reçoivent le font souvent par gentillesse, curiosité, ennui ou juste bonne humeur ! Le contrat tacite est que les couch surfers doivent s’engager à inviter à leur tour des gens chez eux lorsqu’ils ont un logement à partager.

++ Pour plus d’informations et adhérer au concept, rendez-vous sur le site officiel

Co-voiturage

Le co-voiturage est l’action de partager le véhicule de quelqu’un qui se rend dans la même direction que vous. C’est une méthode de voyage économique et écologique qui se démocratise un peu partout et dans des contextes différents. Par exemple, les entreprises organisent des co-voiturages pour leurs employés. En France, il existe plusieurs sites internet où déposer des annonces pour chercher un trajet (régulier ou non) de co-voiturage. Au Canada et aux États-Unis, le plus populaire est Craigs List (qui propose aussi toutes sortes de petites annonces).

Crudivorisme

Régime alimentaire qui consiste à n’ingérer que des aliments crus. Certaines exceptions sont faites pour le pain et la viande dans le cas où les personnes pratiquant ce régime ne sont pas végétariennes. Chez les semi-crudivores, des céréales et des légumineuses sont consommées mais cuites à la vapeur où à très faible température (pour ne pas altérer leurs propriétés nutritives et gustatives).

Durable

Mot très galvaudé depuis que la tendance écologique est devenue une mode. Les produits, activités ou actions que l’on considère comme durables sont ceux qui répondent aux besoins du présent, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

Éco construction

L’éco-construction est l’acte de construire ou rénover un habitat en utilisant des matériaux durables, respectueux de l’environnement et non nocifs pour la santé des habitants. Il existe de nombreux moyens, techniques et matériaux pour éco-construire sa maison : le bois, la terre, la paille, le chanvre… Les maisons éco-construites tendent vers l’autonomie ou la faible consommation énergétique, grâce à une isolation performante et une construction réfléchie selon les principes du bon sens et de la bioclimatie. Consultez la bibliographie pour en savoir plus.

Éco-village

Un éco-village est un lieu où des personnes ont choisi de se réunir pour vivre selon des principes écologiques. En Allemagne, par exemple, il y a de nombreux éco-villages et éco-quartiers où les habitants sont invités à partager leur voiture ou à réduire son utilisation, à se déplacer en transports en commun, à acheter conjointement du matériel, des outils, à faire des commandes de nourriture groupées auprès d’agriculteurs locaux. Dans un éco-village, l’entraide peut être forte si toutes les personnes présentes sont conscientes et volontaires pour vivre d’une manière alternative. Certains repas sont pris en commun, une monnaie commune et fictive est parfois adoptée pour faciliter les échanges et le troc.

++ Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture de l’ouvrage Manuel de transition de l’Anglais Rob Hopkins.

Énergies renouvelables

Une énergie renouvelable est une source d’énergie se renouvelant assez rapidement pour être considérée comme inépuisable à l’échelle de temps humaine. L’énergie solaire (panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, fours solaires), l’énergie éolienne (éoliennes de pompage ou de création d’électricité), l’énergie hydraulique (moulins, petites ou grandes centrales hydro-électriques, centrales maré-motrices), la biomasse (méthanisation) sont des formes d’énergies renouvelables.

Ferme biologique

Une ferme biologique est un endroit où les éleveurs et agriculteurs ont choisi d’exercer leur activité d’une manière naturelle et respectueuse de l’environnement et des animaux. Par exemple, en cultivant les fruits et légumes sans utilisation de produits chimiques et pesticides, en limitant l’utilisation de gros outillages gourmands en pétrole, en donnant aux animaux des grains issus de l’agriculture biologique et non des farines animales d’origine douteuse, en leur permettant de se déplacer librement sans les contraindre dans un élevage en batterie ou en étable…

Four solaire

Un four solaire est une boîte, peinte d’une couleur sombre, recouverte de miroirs à l’intérieur et pourvue d’une surface vitrée exposée au soleil. Les aliments sont enfermés dans la boîte et le soleil en la chauffant permet la cuisson à plus ou moins haute température. Les fours solaires paraboliques (ou cuiseurs solaires) sont un enchevêtrement de miroirs en forme de parabole, pourvu d’une barre de métal au milieu pour déposer un plat. Les rayons du soleil se concentrent en un point chaud au centre, la température pouvant monter à plus de 100 degrés. Les cuiseurs solaires sont utilisés dans certains pays d’Afrique pour limiter la consommation de bois et de charbon. En France, quelques associations permettent d’apprendre à en construire soi-même, on peut également en commander sur internet.

Locavores

Le locavorisme est un courant né aux États-Unis qui s’exporte depuis plusieurs années. Les locavores ont fait le choix de ne pas consommer d’aliments, ou peu, produits à plus d’une centaine (ou moins) de kilomètres de chez eux. Certaines exception sont faites pour le café, le thé, le chocolat… C’est le régime « Marco Polo ».

++ Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture de l’ouvrage Le Guide du locavore pour mieux consommer local d’Anne-Sophie Novel.

Permaculture

C’est un outil d’aménagement attentif et de maintenance de systèmes de pratiques s’appuyant sur l’observation de la nature pour concevoir des écosystèmes durables et diversifiés. C’est également une philosophie d’organisation de l’espace et des paysages : elle encourage l’intégration harmonieuse et socialement responsable des hommes dans un environnement, leur donnant ainsi accès à des ressources naturelles, de la nourriture et d’autres besoins matériels et non matériels.

++ Pour en savoir plus, un article intéressant et complet

Pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC) est un dispositif thermodynamique permettant de transférer la chaleur du milieu le plus froid (et donc de le refroidir encore) vers le milieu le plus chaud (et donc de le chauffer), alors que, naturellement, la chaleur se diffuse du plus chaud vers le plus froid jusqu’à égalité des températures. On parle de cycle frigorifique pour désigner ce cycle thermodynamique.

++ Pour en savoir plus, un article

Produits écologiques de nettoyage

Les produits écologiques de nettoyage vendus dans le commerce sont souvent labellisés et vous assurent donc une relative « propreté » de leurs composants chimiques. Néanmoins, il en existe de bien moins chers et de plus efficaces pour nettoyer votre maison du sol au plafond : le citron, le bicarbonate de sodium, le savon noir, le vinaigre blanc, les huiles essentielles et le sel par exemple. Avec ces quelques produits, utilisés au bon endroit et de la bonne manière, aucune tache, graisse, salissure ne résiste.

++ Pour en savoir plus, consultez le formidable site internet « Raffa, le grand ménage » et n’hésitez pas à vous procurer le petit guide des « recettes écologiques pour l’entretien de la maison »

Simplicité volontaire

La simplicité volontaire (ou sobriété heureuse) est un mode de vie consistant à réduire volontairement sa consommation par la maîtrise des besoins. On parle aussi parfois de frugalité. L’objectif est de mener une vie davantage centrée sur des valeurs « essentielles ».

++ Pour en savoir plus, un très bel ouvrage : L’Art du désencombrement, se libérer de l’inutile pour vivre plus léger, d’Alice Le Guiffant et Laurence Paré.

Site internet de notre voyage

Ce voyage dont nous avons tant parlé, celui qui illustre toutes les petites parties « entre wwoof » de ce livre.

++ Voici l’adresse où le consulter

Smartphone

Un Smartphone est un téléphone portable nouvelle génération, capable de se connecter à internet, de prendre des photos, de télécharger des applications. C’est le type de téléphone nécessaire à la lecture des QR Codes de cet

ouvrage.

Toilettes sèches ou à compost

Une toilette sèche ou encore litière bio-maîtrisée ou encore toilette à compost est un système de toilette sans eau. Grâce à l’ajout de matières organiques (paille, chanvre, sciure de bois), les matière fécales et l’urine se décomposent et se transforment en compost au bout de quelques mois. Contrairement aux toilettes de jardin ancienne génération, les toilettes sèches bien fabriquées ne dégagent aucune odeur, car l’amalgame des matières organiques et des résiduels crée un mélange carbone/azote qui annihile les mauvaises odeurs. Il faut souvent les avoir utilisées pour être convaincu, et les personnes sceptiques sont celles qui en ont connu de mauvaises expériences dans des campings ou lors de grandes fêtes où les toilettes sèches ne sont pas adaptées du fait du trop grand nombre d’utilisateurs.

++ Pour en savoir plus, un site internet

Végétaliens

Les végétaliens sont des personnes qui, par conviction, choisissent de ne pas manger ni porter des produits issus de l’exploitation animale. Ils ne consomment pas de viande, de poisson, d’œufs, de lait, de miel, de crème, fromage. Ils ne portent pas de laine, de cuir, n’utilisent pas de graisses animales ni de cosmétiques testés sur animaux ou contenant des produits animaux. Si  à première vue, ce régime peut sembler contraignant, il a pourtant l’avantage d’ouvrir à de nouvelles formes d’alimentation à base de céréales, légumineuses, laits végétaux, algues et substituts de viandes comme le tofu et le seitan. Bien qu’il ne soit pas conseillé pour les enfants en raison de leurs besoins élevés en nutriments disponibles dans une alimentation diversifiée, il n’entraîne que peu de carences chez les adultes qui prennent soin de leur alimentation.

Yourte

Une yourte est un habitat rond traditionnel mongol. Dans ce pays froid et aride, les Mongols nomades des plaines construisent une armature en bois ronde, sur laquelle ils tendent des peaux tannées et de grosses toiles en feutre en guise de murs. La yourte traditionnelle n’a pas de fenêtres, seulement une porte en bois et une ouverture sur le chapeau central pour laisser passer le conduit du poêle, élément indispensable et seule source de chaleur. Les yourtes les plus grandes peuvent faire presque 40 mètres carrés et servent d’habitat familles entières. Elles sont très délicatement décorées de dessins, gravures de bois, paravents et autres tapis de sol en mouton, en laine, en toile, réalisés par les femmes mongoles. En Europe, les yourtes sont adoptées par des familles qui s’en servent d’habitat temporaire ou même définitif. Elles sont adaptées à nos climats grâce à des toiles imperméabilisées et plus modernes. Elles sont parfois pourvues de fenêtres et protégées d’un parquet en bois posé sur une estrade. Elles ont perdu leur qualité nomade mais s’intègrent toujours aussi harmonieusement aux paysages. Quelques gîtes en France proposent des nuits en yourte pour les curieux.

++ Pour en savoir plus, je vous recommande un très beau livre illustré, Yourtes et tipis, d’Isabelle Bruno.

One Response so far.

  1. Bonsoir, merci pour l’article concernant le « Lexique des mots originaux du livre ». Donc j’aime, je partage sur mon compte Facebook et je tweet sur mon compte twitter de même, pour que tous mes amis peuvent le voir. Encore pour la deuxième fois merci.


ATTENTION avant de poster un commentaire !
Consultez la Foire aux Questions pour voir si la réponse à votre question ne s'y trouve pas : http://wwoofguide.com/tag/faq-2/ Je ne suis pas l'associaiton Wwoof France, ce site est celui de mon livre "Wwoofing le guide".
Les annonces ne sont plus acceptées, si vous cherchez un endroit où faire du wwoofing ou que vous cherchez des wwoofers en FRANCE, vous devez vous rendre sur le site de l'association Wwoof France. Je suis désolée je ne peux plus accepter les annonces ici.
Si vous vous demandez COMMENT FAIRE DU WWOOFING en France ou ailleurs, j'ai écris un article sur le sujet ici : http://wwoofguide.com/a-propos-wwoofing/
Si vous avez une question, SVP regardez avant sur les articles du site si la réponse ne s'y trouve pas déjà. Regardez avant de poser votre question.
Je serai heureuse de vous aider et répondre à vos questions, mais je passe aussi beaucoup de temps à écrire les articles pour vous aider, donc lisez un peu le blog avant de poser une question, merci beaucoup !
Nathalie, auteur du blog

  • Achetez le livre \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
  • Ecrire à l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'auteur Nathalie Jouat Bonniot
  • A propos de Wwoof France
  • A propos du Wwoofing dans tous les pays du monde
  • Editeur Democratic Books
  • Le site de notre voyage de wwoofing autour du monde

Par BARDIN Frédéric de la Résidence Draconis dans FAQ : Je veux recevoir des wwoofers chez moi, comment faire ?

Par Yassine Mollis dans Le site de Wwoof International

Par Hamza es-sgaourI dans Le site de Wwoof International

Par François dans Le site de Wwoof France

Par Khaled Hassan dans A propos du wwoofing