C’est vrai, quelle est la plue-value pour vous, pour nous, de ce site internet ? Il y en a plusieurs :

- Sur le livre, sont présents (surtout à la fin) des QR codes. Ces QR codes renvoient à des informations qui sont sur ce site ! Ce sont des listes de liens, une bibliographie … Evitant au lecteur de prendre ses lunettes pour taper les adresses et liens vers les sites internet recommandés. Il n’y a qu’à cliquer et hop !

- Pour faire la promotion du livre : Soyons honnêtes, de nos jours, peu de produits peuvent avoir une vie sur internet s’ils n’ont pas au moins une partie d’un site qui leur est dédiée. Si certains bloggeurs souhaitent parler du livre, il leur suffira de faire pointer leur article sur ce site internet pour que les lecteurs interessés puissent en savoir plus avant d’acheter le livre. Personnellement, je suis très « connectée » (quand je ne suis pas entrain de wwoofer ;o) et j’aime en savoir un maximum sur les choses avant de les acheter physiquement.

- Pour avoir un espace de discussion : Vous avez des choses à ajouter sur le wwoofing ? Des choses que j’ai oublié et qui vous paraissent importantes ? Vous souhaitez partager votre expérience ? Parler d’une anecdote, nous montrer des photos, votre site internet ou venir poser une questions ? Ce site est fait pour vous ! Combien de fois me suis-je dis en lisant un livre : « j’aimerais en savoir plus sur ceci, cela ou donner mon point de vue sur cette choses que je trouve interessante ». C’est maintenant possible !

- Parce que j’ai des choses à vous dire en plus de tout ce que je vous ai raconté dans le livre. J’ai envie de continuer à parler à ceux qui ont envie de m’entendre ! De raconter mes futures expériences de wwoofing (probablement en Europe, mais dans quelques années puisque je suis une future maman ;o) ). J’aimerais vous montrer des photos, des vidéos, donner la parole à des wwoofers pour vous donner encore plus envie de partir. Je vais essayer de faire des petites interviews de wwoofers et d’hôtes d’ici quelques mois, pour continuer le débat.

Vous voulez participer ou m’aider ?

- Vous êtes wwoofer : Contactez-moi ou laissez des commentaires sur le site pour nous faire part de votre expérience. Si vosu avez un blog ou site de voyage, envoyez-moi l’adresse que je l’ajoute à la « blog roll ». Vous êtes d’accord pour répondre à quelques unes de mes questions ? Cela fera découvrir votre voyage à de nouvelles personnes qui pourront s’en inspirer et/ou vous contacter.

- Vous êtes un hôte : Parlez-moi de votre expérience ! Montrez-nous des photos, racontez-nous vos wwoofers, les activités que vous faites ensemble, l’ambiance à la maison, les projets réalisés … Ce fera connaître votre structure et donnera envie à de nouveaux wwoofes de vous rejoindre ou de faire des activités du même type que celle que vous proposez.

- Vous avez lu le livre et vous l’aimez bien (ou pas trop, on a le droit d’être mécontent !) : Venez m’en parler, si par hasard j’ai beaucoup de retours positifs, j’ouvrirai une partie « livre d’or ». Mais par pitié, si vous n’êtes pas contents, évitez les insultes, les propos désobligeant et dites-moi simplement pourquoi votre vision du wwoofing est différente ! Les avis opposés sont très constructifs et importants ! Je suis ouvertes à toutes les critiques (construites).

- Vous n’êtes encore ni l’un ni l’autre, mais vous avez des questions : Contactez-moi, je vous répondrai et j’ajouterai vos questions dans une FAQ (foire aux questions) pour que tout le monde puisse en bénéficier.

- Vous voulez un forum pour échanger avec d’autres wwoofers/hôtes/voyageurs : Si le site marche bien et que nous en ressentons le besoin, je vous promets d’ouvrir un forum !

'Soyez pas vache, venez discuter avec nous ! :)

3 Responses so far.

  1. POIRIER dit :

    Bonjour, ma fille est actuellement en Angleterre dans un village perdu. Elle travaille 6 heures par jour, 5 jours sur 7. Elle est bien sûr nourrie et logée mais ne peut guère sortir le soir vu l’éloignement du village.Elle parle par ailleurs peu l’anglais vu qu’elle passe son temps à travailler et qu’elle ne peut guère sortir le soir.
    Je trouve ce système très « mode » et très avantageux pour les fermiers, mais pour moi, faire travailler des personnes dans ces conditions sans aucune rémunération est tout simplement de l’exploitation. En utilisant l’argument de la découverte et de l’échange culturel, les employeurs utilisent tout simplement de la main d’oeuvre gratuite, alors qu’il est souvent de tradition de loger les saisonniers. A quand des manifestations d’intérimaires ?

  2. Nathalie dit :

    Bonjour,

    Je trouve votre réaction un peu précipitée, car il me semble que vous condamnez tout un système sur la seule expérience de votre fille. Quel âge a-t-elle ? Est-ce qu’elle parle un peu Anglais ? Est-ce qu’elle était au fait des conditions avant son départ et a-t-elle réalisé vers quoi elle s’engageait ?

    Le wwoofing est un système « open », c’est à dire que l’on s’engage sans contrat, mais avec sa motivation, sa bonne volonté pour un travail que l’on choisi de faire. Comme dans toutes les expériences de ce genre, il y a des bons et des mauvais côtés. Il y a des gens qui abusent, mais dans l’immense majorité vous recevez bien plus que les heures de travail que vous offrez. Si on est pas contents, on s’en va et c’est ce que votre fille devrait faire si elle est malheureuse. Est-ce vous qui projetez votre ressenti sur son expérience ou est-elle vraiment déçue de son séjour ?

    Moi j’ai passé 3 semaines dans le fin fond du Canada, à 15 kms de la première route, à bosser 8 heures par jour, 6 jours sur 7 chez une famille avec une maman seule et ses 3 enfants. J’ai appris plein de choses, ce fut très difficile, mais très enrichissant et je savais ce qui m’attendais avant d’y aller.

    Main d’oeuvre gratuite ? Je ne pense pas non … Parce qu’entre le travail d’un ouvrier qui connait son métier et un wwoofer entre 18 et 30 ans qui est là à moitié en touriste… Si vous êtes entrepreneur vous savez combien il est difficile de former des équipes et des employés, et les wwoofers ne sont donc pas très utiles aux fermiers et autres agriculteurs qui passent leur temps à leur apprendre le travail !

    Vous voyez les choses de manière négative et c’est dommage parce que le wwoofing c’est vraiment une belle occasion de s’ouvrir aux autres et de laisser de côté les considérations matérialistes, pour une fois dans nos vies …

    J’espère que votre fille trouvera un séjour qui lui convient mieux. Si elle a envie de sortir, il faut aller près des villes et demander si les transports en commun ou un moyen de locomotion sont disponibles. Il y a aussi des wwoofing comme ça !

    Nathalie

  3. facebook porno dit :

    Highlander spouse und Kinder Drugs


ATTENTION avant de poster un commentaire !
Consultez la Foire aux Questions pour voir si la réponse à votre question ne s'y trouve pas : http://wwoofguide.com/tag/faq-2/ Je ne suis pas l'associaiton Wwoof France, ce site est celui de mon livre "Wwoofing le guide".
Les annonces ne sont plus acceptées, si vous cherchez un endroit où faire du wwoofing ou que vous cherchez des wwoofers en FRANCE, vous devez vous rendre sur le site de l'association Wwoof France. Je suis désolée je ne peux plus accepter les annonces ici.
Si vous vous demandez COMMENT FAIRE DU WWOOFING en France ou ailleurs, j'ai écris un article sur le sujet ici : http://wwoofguide.com/a-propos-wwoofing/
Si vous avez une question, SVP regardez avant sur les articles du site si la réponse ne s'y trouve pas déjà. Regardez avant de poser votre question.
Je serai heureuse de vous aider et répondre à vos questions, mais je passe aussi beaucoup de temps à écrire les articles pour vous aider, donc lisez un peu le blog avant de poser une question, merci beaucoup !
Nathalie, auteur du blog